Café Label : pop pour tous

Article publié le 11 janvier 2008
Publié dans le magazine
Article publié le 11 janvier 2008
Un hiver musical avec un rock envoûtant de Norvège, une fée du mix à Paris, un 'pop band' surprise hongrois et une bulle de nostalgie mexicaine.

The Moog: Sold for Tomorrow

(©Németh Kristóf 2006/moog.hu)

Mais d’où viennent ces cinq gars très lookés, aux coupes de cheveux stylés ? Angleterre ? Pays de Galles ? Ou peut-être de Suède ? Raté. The Moog nous arrive tout droit d'un pays pas vraiment réputé pour ces groupes de pop rock : la Hongrie. Le groupe, au début, un petit projet entre amis, s'est vite transformé en vraie ‘success story‘. The Moog a signé avec Label américain. Leur album Sold for tomorrow rivalise sérieusement avec le son suédois de The Hives.

Déjà dans les bacs

Megaphon Import Service

Roxana Rio : Versos de Agua

"Desierto sin ley" Désert sans loi de Río & Javier Ojeda

La chanteuse mexicaine Roxana Rio est dans la musique depuis sa plus tendre enfance. Pas étonnant, qu’à Madrid, où elle vit depuis quelques années, elle soit déjà devenue un star. Grâce au bouche à oreille, elle remplie toutes les petites salles de concerts espagnoles. Son deuxième album Versos de Agua délivre une sombre et mélancolique voix qu'elle ne manque pas de booster à coup de téquila sur scène.

La particularité du son 'Roxana' se cache dans le mélange de ses origines mexicaines et des autres styles dont elle s'inspire: la chanson française, la pop espagnole ou le jazz. La majorité des treize morceaux de son album sont écrits par la chanteuse elle-même. Trois chansons sont des interprétations de mélodies folks venues de pays Aztèque. Si vous voulez prendre un shot de nostalgie mexicaine, alors plongez dans le monde merveilleux de Roxana Rio.

Sorti le 15 janvier 2008

Warner Music Spanien

Missil : Targets

(©beatsinternational.com)

Les critiques la qualifient de 'poids leger'. Les fêtards en ont fait leur déesse, transportés par sa créativité. La jeune parisienne de 25 ans tente de qualifier sa musique. Mais un seul mot ne suffit pas : « Electro, hip hop, rock, baile funk, dubstep, reggae, dancehall et plus encore », lance-t-elle. Peu de ses fans savent que Missill, en plus d'être DJ et productrice, est aussi graphiste et styliste. Elle fabrique ses propres fringues et conçoit ses clips. Quand DJ Missill a débuté, ses idées de la rue et son son innonvant, ont été comme un ouragan dans l'univers des clubs.

Sorti le 18 janvier 2008

Discograph / Rough Trade

The National Bank : Come on over the other side

(©Emarcy)

Quand le quintet norvégien The national bank a sorti son premier album en 2004, il a surpris un peu tout le monde, des critiques au public, avec sa musique pop entêtante. Il a même reçu le prix Spillmans, l'équivalent des’Grammys’ en Norvège, du meilleur groupe pop de l'année, avant de s'octroyer trois années sabbatiques très créatives.

Aucun des membres du groupe n'est vraiment issu de la scène pop. Les frères Martin et Lars Horntveth se sont forgés une solide réputation grâce à leur formation jazz/ rock étonnante Jaga Jazzist. Le pianiste Morten Qvenild a également a aussi fait ses preuves dans le jazz. Le bassiste Nikolai Eilertsen est lui beaucoup plus rock'n'roll. Toutes ces influences font du disque Come on over to the other side une vraie réussite artistique qui ne manquera pas de marquer ce début d'année 2008.

Schon vorab reinhören; The National Bank : "Family"

Sorti le 22 février 2008

Emarcy Records / Universal