Cabriole buissonière

Article publié le 25 octobre 2007
Article publié le 25 octobre 2007
Le bonheur est dans le pré et le cliché de l'ébat bucolique fait toujours recette. En Autriche, royaume de l'escapade érotico-champêtre s'il en est, une association de promotion de la (cul)ture agricole, la Bauernbund Jungend, s’est lancée depuis 2001 dans le calendrier grivois et pastoral.

Histoire de mettre en valeur les forces vives de la paysannerie locale, l'organisme a opté pour une version rustique des ‘Dieux du Stade’, privilégiant des scènes plutôt 'vertes'.

Dans cet almanach du garçon de ferme [en v.o le ‘Jungbauernkalender’], on peut donc trouver, pêle-mêle au fil des saisons : jeune éphèbe nourrissant amoureusement un cochon, faune péroxydé perché sur son tracteur ou chasseur négligemment dévêtu. Adepte du sommet enneigé recréé sur Photoshop et soucieux de la parité, l’association a poussé le raffinement jusqu’à satisfaire les fantasmes des deux sexes. Le mâle en mal de nature a droit lui aussi à sa version du calendrier fermier, sur lequel s’ébrouent fermière gironde ou bergère caressant quelque mouton égrillard. Il est grand temps que le métrosexuel se reconvertisse dans la moissonneuse-batteuse.

(Crédit : Bauernbund/flickr)