Bruxellois, n'ayez pas peur!

Article publié le 24 novembre 2015
Article publié le 24 novembre 2015

Ode à Bruxelles, par notre journaliste qui en a fait sa ville d'adoption. Elle a aujourd'hui un message pour tous les Bruxellois : n'ayez pas peur, et continuez à profiter de votre ville!

J'ai passé un tiers de ma vie à Bruxelles, non pas parce que je n’avais pas le choix, au contraire ! Au fur et à mesure des années, je me suis trouvée une identité : celle de Bruxelloise...

Dès mon arrivée dans ce petit pays plat, je me suis sentie accueillie par tous ses citoyens, j’ai été séduite par ces différentes cultures entremêlées, la cohabitation entre les différentes croyances et origines, les histoires différentes du nord et du sud qui sont en fait interconnectées, les étincelles d’amitiés et l'envie d'apprendre et de découvrir.

J'adore Bruxelles, c'est une ville pleine d’atouts, et qui n’a pas les inconvénients que peuvent avoir d'autres grandes villes comme Paris ou Londres. Tous ceux qui lui collent des étiquettes, telles que ville bureaucratique ou ennuyeuse, n’ont sans doute pas eu l’occasion d’en profiter. Car, dans cette ville, il y en a pour tous les goûts : artistes, photographes, musiciens, techniciens, scientifiques, tous y sont venus, car se rendre à Bruxelles, c'est se rendre au coeur de l'Europe.

Le Bruxellois, ou le « Zinneke » comme moi, vous accueillera autour d'une bonne bière, sans oublier le cornet de frites pour l'accompagner. D'ailleurs, Bruxelles, c'est comme la sauce à frites:  samourai, andalouse, ketchup ou mayonnaise, il y en a pour tous les goûts et tout le monde l’aime.

D'Evere jusqu'à Schaerbeek, du Stade Roi Baudouin jusqu'à l'Ancienne Belgique... J'ai toujours été la bienvenue, pas de chichis car, sachez-le, ici, on ne juge personne.

Car les Belges, comme beaucoup d’Européens, ont la « joie de vivre », l’envie de profiter de la vie : de s'amuser, de rigoler, de danser et pourquoi pas ? D’aller boire une bière !

Se promener dans le bois de la Cambre, situé au coeur de la ville, pour prendre du recul sur ce qui vous entoure. Visiter les musées Magritte ou BOZAR, faire les puces dans le quartier des Marolles et pourquoi pas rêver de luxe aux portes de la Toison d’or. 

Monter à vélo pour faire ses courses, ou descendre rue de l’escalier pour retrouver le Manneken-pis, Tintin et ses complices avant d’arriver sur la plus belle place du monde...

J'ai choisi Bruxelles pour qu'elle soit ma ville, en hiver comme en été, parce que tout le monde peut y avoir des opportunités. En journée, comme en soirée, j'y ai toujours rencontré la convivialité, au parvis de Saint-Gilles ou aux Halles Saint-Géry, peu importe le bar... De toute façon on y trouvera toujours plus de 300 bières!

Que de beaux souvenirs, Bruxelles ma ville, ma belle chérie, tu pleures cette nuit, mais souviens toi que les vrais Bruxellois vont continuer à t'aimer, à rire et à profiter de la vie! Bruxelles notre ville !