Braquage d’un guichet de la banque ING au Parlement européen de Bruxelles

Article publié le 12 février 2009
Article publié le 12 février 2009
Peu après 16 h, un homme déguisé en femme a braqué une succursale de banque située au rez-de-chaussée du Parlement européen (PE) à Bruxelles. Quelques étages plus haut, au même moment, Mickael Gorbatchev et le prince Albert de Monaco présidaient une conférence sur l’eau et la paix dans le monde.

« Des têtes vont tomber... », commente un assistant parlementaire. A 16 h aujourd’hui, un individu a passé tous les contrôles de sécurité du parlement avant d’emporter la caisse de la banque ING qui possède un guichet à l’intérieur du bâtiment, juste en face de la salle de presse. Une enquête est en cours. La police bruxelloise devrait communiquer demain vendredi sur cet événement.

Les accès au bâtiment ont été immédiatement bloqués et des contrôles d’identité ont eu lieu pendant une heure à l’intérieur de l’édifice. L’employée de la succursale était seule au moment du braquage. Elle a été sommée de donner le contenu de sa caisse par un braqueur armé déguisé en femme. Il se serait changé dans un ascenseur mais on ne peut pas dire avec certitude si l’auteur de l’infraction a ou non quitté le parlement. Actuellement, les voitures ne sont toujours pas autorisées à sortir. On ne connait pas encore le montant du vol.

Une forteresse

Plus de 7000 personnes travaillent ou visitent chaque jour le PE. Dans ce gigantesque bâtiment, en plus des activités politiques et parlementaires, de nombreux commerces sont installés, comme des agences de voyage, des supermarchés et des banques. Pour rentrer à l’intérieur, une accréditation est obligatoire pour les eurodéputés, leurs assistants, les journalistes ou les employés. Toutes les autres personnes accèdent en tant qu’invité d’un parlementaire ou d’une autorité du parlement. Ces invités doivent présenter une pièce d’identité et un formulaire rempli, et ensuite passer des portiques de sécurité où une photo est prise.