Born Free: nous sommes tous des roux

Article publié le 19 mai 2010
Article publié le 19 mai 2010
Imaginez un monde où les roux, où si vous préférez le politiquement correct, les blonds vénitiens, plus que les cibles de railleries, seraient traqués et exterminés. C’est le postulat qu’a fait Romain Gavras pour son dernier court métrage qui illustre la chanson Born Free de M.I.A. Une vidéo repérée et décryptée par le Puy de Babel.

 S'il est un maître à penser dans la réalisation de clips musicaux à la violence esthétisée et magnifiée, c'est bien lui, Romain Gavras, réalisateur français de 28 ans bourré de talent et d'esprit provocateur. Ses dernières réalisations parlent d'elles-mêmes: Stress, le clip coup de poing du groupe Justice, où une bande de jeunes de banlieue parisienne remplis de haine débarquent sur la capitale et détruisent tout. Born Free, clip réalisé pour le groupe M.I.A, est dans la droite lignée de Stress: un grand coup de surin de 8 minutes 53 secondes qui vous glace le sang... Et vous fait réfléchir.

Son nouveau court défraye déjà la chronique à cause de cette ultra-violence au point d'être censuré sur YouTube dès le jour de sa sortie. Pas de quoi donner froid aux yeux au blogueur du Puy de Babel, qui « soutient totalement la démarche du cinéaste. Je pense que les roux ont aussi droit à une part d’exposition médiatique, après tout c’est une minorité visible comme une autre ! » Fallait-il la montrer sous cet angle-là ? Débat à suivre sur le Puy de Babel, le blog des babéliens de Clermont Ferrand.

Impression d'écran: MIA Bornfree OFFICIAL @ Worldtown/YouTube