Borderline : postuler pour partir faire des reportages en Pologne

Article publié le 31 janvier 2018
Article publié le 31 janvier 2018

8 villes, 8 reportages : le nouveau projet de Cafébabel, Borderline, nous parle de la jeunesse polonaise à la frontière du pays. Après notre édito, voici notre appel à candidature. Prêts ?

Poser un regard nouveau sur la Pologne – tel est le but de Borderline, le nouveau projet de Cafébabel dont nous vous parlions récemment au sein de notre dernier edito. Nous vous disons vouloir en finir avec cette vision (depuis peu) très unilatérale envers nos voisins polonais, et que nous voudrions donc aller, 100 ans après l'indépendance de la Pologne, aux frontières du pays afin d’y raconter la jeunesse polonaise, ses perspectives d'avenir, sa relation à l'histoire nationale, son quotidien, son engagement, ses initiatives et ses espoirs, mais aussi ses préoccupations et ses craintes.

Tu as envie de participer ? Ça tombe bien, voici les infos dont tu as besoin.

8 villes, 8 reportages

Le voyage Borderline va nous emmener dans huit villes polonaises. Quatre d'entre elles se trouvent à la frontière germano-polonaise : Słubice, Gubin, Zgorcelec (Görlitz) et Szczecin. Les quatre autres villes se situent aux portes de la Russie, du Bélarus, de l'Ukraine, de la République tchèque et de la Slovaquie : il s'agit de Gdańsk, Białystok, Lublin et Katowice .

Depuis chacune de ces villes, une équipe binationale, composée d'un.e journaliste et d'un.e photographe, travailleront sur un sujet de reportage commun. Peuvent postuler des journalistes et photographes originaires de Pologne et d’Europe en sachant que les candidats non-polonais devront justifier de travaux journalistiques déjà réalisés en Pologne ou d'une quelconque spécialisation sur le pays.

Éxigences linguistiques

Les équipes seront composées de telle sorte qu'au moins l’un.e des journalistes parle polonais. Les reportages peuvent être rédigés dans l’une des six langues officielles de Cafébabel : anglais, allemand, français, italien, espagnol ou polonais. Si la langue maternelle du.de la journaliste ne figure pas parmi ces langues, le reportage pourra être rédigé dans la langue dans laquelle le.la journaliste se sent le plus à l’aise.

Les huit reportages seront ensuite traduits dans toutes les langues du magazine et publiés  sur Cafébabel ainsi que sur le site de nos partenaires médias.

Les participant(e)s doivent disposer d’un niveau d'anglais professionnel et envoyer leurs informations en anglais, puisque c'est dans la langue de Shakespeare que la communication au sein du projet se fera principalement.

Deadlines

Les recherches préalables et le travail de reportage sur le terrain sont prévus pour les mois de mai et juin 2018. Les textes seront rédigés et traduits par Cafébabel en juillet et août pour une publication prévue en septembre 2018.

Au mois de novembre, des photos choisies et issues des reportages seront présentées lors d’une exposition à Berlin – les frais de voyage et d’hébergement à Berlin seront remboursés aux journalistes qui ont participé au projet.

Le genre de profil idéal

•  Des journalistes et photojournalistes originaires de Pologne et du reste de l’Europe

•  Des spécialistes de la Pologne ou des personnes ayant une expérience dans le pays

•  Des thématiques générationnelles originales et atypiques 

Borderline aspire à raconter des histoires inouïes sur la jeunesse polonaise. Le projet veut aborder en détails la Pologne, pays largement méconnu, avec ses habitants, ses initiatives, sa créativité, son activisme. Borderline est censé démontrer à quel point les jeunes d’Europe se ressemblent dans leurs initiatives et leur quotidien, mais aussi repérer et expliquer les problèmes « (g)locaux » auxquels ils sont confrontés. Le projet doit remettre en question le contexte politique actuel de la Pologne et cerner en quoi il est un reflet d'une histoire singulière, de débats générationnels et de frontières en constante évolution.

En bref : il d’agit d’histoires hors-normes sur les jeunes qui vivent au quotidien dans la Pologne d’aujourd’hui.

Les huit équipes devront travailler ensemble sur des idées de reportage et les proposer aux responsables du projet.

Rémunération

Chaque journaliste ou photojournaliste reçoit 1000 € pour le reportage (donc 2000 € par tandem). Les frais de voyage et d’hébergement restent cependant à sa charge.

Comment postuler

Envoie ton CV détaillé (en anglais, encore), des exemples d'articles déjà rédigés/publiés et une ou deux idées de sujets concernant le projet (300 mots, max) à Julia Korbik, coordinatrice éditoriale de Borderline j.korbik@cafebabel.com (envoyer également en copie à la responsable éditoriale Katharina Kloss : k.kloss@cafebabel.com). La date limite de candidature est fixée au 19 février 2018.

--

Borderline est un projet de Babel International et de Babel Deutschland, encouragé par l’Agence fédérale pour l’Éducation civique Bundeszentrale für politische Bildung (bpb).