Borderline : explorer les frontières de la Pologne

Article publié le 22 janvier 2018
Article publié le 22 janvier 2018

Quand on renvoie à la Pologne, on pense souvent aux réformes controversées et aux mesures extrémistes. Avec son nouveau projet intitulé « Bordeline », Cafébabel posera un nouveau regard sur le pays et ses frontières. Parce qu'il est temps de changer les perceptions sur un pays trop méconnu, qui célèbrera cette année les 100 ans de son indépendance.

La Pologne a beaucoup fait l'actu ces derniers temps. Plutôt pour le pire que pour le meilleur. Que cela concerne sa politique au sujet de l'avortement, des réformes judiciaires et médiatiques ou de l'immigration, le nouveau gouvernement conservateur est maintenant surveillé de près par ses voisins européens. À tel point que beaucoup de jeunes européens se posent une question : la Pologne souhaite-elle toujours faire partie de la communauté européenne ?

Beaucoup de jeunes européens trouvent ce virage à droite - avec tous les stéréotypes qu'ils comportent au sujet de l'église catholique, de l'alcool et du réactionnisme - un peu Borderline.

Le nouveau projet éditorial de Cafébabel tâchera donc de proposer une autre vision du pays. 100 ans après que la Pologne a regagné son indépendance, de jeunes journalistes européens se rendront dans le pays pour rencontrer la jeunesse polonaise, parler de leur vision du futur et de leur relation à l'histoire de leur pays à travers des contenus multimédias. Ces reportages seront par définition transfrontaliers : les journalistes se concentreront sur les villes situées à la frontière polonaises ainsi qu'aux régions voisines afin de dépeindre une représentation complexe et authentique de la Pologne. Le projet se concentrera également sur la jeunesse du pays : son quotidien, ses engagements, ses initiatives et ses espoirs mais aussi ses inquiétudes et ses peurs. 

Au printemps prochain, nos journalistes visiteront donc 8 villes aux confins de la Pologne. Quatre d'entre elles se situent sur la frontières germano-polonaise, le long de la ligne Oder-Neisse : Slubice, Gubin, Zgorcelec et Szczecin. Les quatres restantes - Gdańsk, Bialystok, Lublin et Katowice - sont autant de fenêtres sur la Russie, la Biélorussie, l'Ukraine et la République tchèque/Slovaquie. Deux journalistes de nationalités différentes feront équipe et séjourneront dans l'une de ces villes pour explorer au mieux les mutliples facettes de la Pologne et de l'Europe. L'idée étant de recueillir des histoires et d'engager des discussions qui iront au-delà d'une seule région ou d'un pays.

La phase de candidature débutera bientôt. Nous sommes à la recherche de journalistes et de photographes de Pologne et d'autres pays européens qui voudraient poser un regard nouveau sur le pays, et se rendre à quel point il est effectivement « borderline ».

--

Borderline est un projet mené par Babel International et Babel Deutschland, avec le soutien financier de la Bundeszentrale für politische Bildung (bpb)