Bon appétit !

Article publié le 11 janvier 2006
Publié dans le magazine
Article publié le 11 janvier 2006

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les Français souhaitent un « bon appétit » à leurs compagnons de table, les Allemands un franc « Guten Appetit » et les Italiens eux lancent un enthousiaste « buon appetito ». Les anglophones, eux, ne disent rien, si ce n’est un maladroit « enjoy your food » (appréciez votre plat). Non pas que les Anglais n’aiment pas ce qu’il y a dans leur assiette ou qu’ils espèrent perfidement que les autres ne s’en réjouiront pas, à l’instar de Jacques Chirac face à la nourriture britannique. La raison est toute autre : dans la conception puritaine, les aliments ne devait servir qu’à aider les gens à rester en vie afin qu’ils puissent servir Dieu. Prendre plaisir à manger ne faisait que détourner l’homme de ses devoirs. Si rien ne permet aux Anglais de se souhaiter un bon appétit, c’est la faute d’une bizarrerie de l’histoire et d'une convention religieuse. Ce n’est peut-être pas si grave dans un monde où la cuisine internationale ne connaît pas de frontières : les Anglais n’auront qu’à utiliser une autre expression.