Blogueuses lituaniennes : cuisine, sex and the city

Article publié le 6 septembre 2010
Article publié le 6 septembre 2010
Quelque part entre les 200.000 Lituaniens expatriés du Royaume-Uni et les 3 millions restés au pays, les blogueuses sont en train de creuser leur sillon dans l'univers Internet. La recette ? Flirt, cuisine et féminité.

"les stars lituanienne sont plus facebook que blogs", avoue la blogueuseAu Royaume-Uni, les Lituaniens lisent très souvent la presse de leur pays (ceux qui résident aux Etats-Unis ont leurs propres journaux) et postent des commentaires sur de nouveaux portails. Ce sont les membres les plus « connectés » de cette diaspora : étudiants, jeunes venus se faire un peu d’argent ou encore d’autres conquis par le mode de vie du Royaume-Uni. Les billets d’avions à bas prix (on trouve des allers simples entre Londres et Vilnius à 34 euros) et les lois européennes ajoutent au simple fait que la Lituanie n’est qu’à quelques heures du Royaume-Uni. Mais à l’inverse des Lituaniens émigrés aux Etats-Unis, ceux qui ont choisi l’Europe n’excluent pas de rentrer chez eux une fois leur mission accomplie, qu’elle soit universitaire ou professionnelle.

Parlons peu, parlons flirt

Les Lituaniens sont des personnes très réservées et il nous est difficile d’étaler ainsi notre vie et nos amours. C’est pourquoi nous avons si peu de blogs de rencontres ici ! »

D’autres Lituaniens apprécient leur vie sur Albion et décident d’y rester un peu plus. C’est le cas de Dovile Ileviciute, arrivée en 2002 : « J’ai commencé à écrire une rubrique pour un magazine lituanien. Elle était intituléeJournal d’une londonienneet racontait comment trouver l’amour à Londres. Et croyez-moi, ce n’est pas facile du tout. C’est ainsi qu’est née cette idée de créer un magazine pour les femmes. » Le webzine lituanien Londoniete voit le jour en 2007 et Dovile fait encore aujourd’hui partie de son équipe éditoriale. C’est le premier magazine féminin sur Internet à être destiné aux femmes lituaniennes expatriées. La popularité d’Internet s’est accrue de manière exponentielle en Lituanie à partir de 2005, soit une année après son rattachement à l’Union Européenne. Dovile explique que « tenir un blog est une tendance encore assez récente dans l’Etat Balte. Ce n’est pas aussi populaire et répandu qu’au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis et même ailleurs. Nous avons bien évidemment quelques blogs sur les voyages, la cuisine, la mode ou les enfants. Mais les Lituaniens sont des personnes très réservées et il nous est difficile d’étaler ainsi notre vie et nos amours. C’est pourquoi nous avons si peu de blogs de rencontres ici ! » Avec une population de trois millions de personnes, il semblerait que le voisin de la Lettonie soit un pays où tout le monde se connaît. On dit même pour plaisanter qu’elle serait « le pays des beaux-frères » (« švogerių kraštas »).

La e-cuisine créé des liens

Les histoires de flirt et de rencontres amoureuses sont très populaires et connaissent un large succès dans les magazines féminins nationaux. Ainsi, les expatriés gardent le contact en racontant leur quotidien à leurs compatriotes restés à la maison. Milda habite au Royaume-Uni et tient un blog de cuisine intitulé Ziupsnelis druskosUne Pincée de Sel ») : « J'ai commencé à bloguer après mon arrivée ici car ma vision du monde s'est élargie, cela m'a poussé à créer. Ce blog m'a aussi permis d'occuper le temps libre qui s'est offert à moi car en émigrant, j’ai perdu mes occupations d'avant. Je n'essaie jamais d'anticiper les souhaits de mes lecteurs, j'écris sur ce qui m'intéresse et comme j'en ai envie. J'ai également ressenti le besoin de m'exprimer plus souvent en lituanien, parce que je ne le fais pas dans mon quotidien. J'ai même parfois l'impression de déjà devoir chercher mes mots ! »

Dovile reconnaît volontiers que « la plupart des blogueuses lituaniennes écrivent sur la cuisine ». Elle cite l’exemple de Beata Nicholson, une compatriote habitant au Royaume-Uni : « Beata a commencé à bloguer il y a deux ans et a récemment publié un bestseller portant le même nom que son blog,Beatos VirtuveLa Cuisine de Beata »). Avec une boutique en ligne créée pour l’occasion et une collection de tabliers chics en vue, elle a beaucoup de succès. En matière de cuisine, les Lituaniennes sont étonnées du nombre d’épices et autres ingrédients qu’elles peuvent trouver au Royaume-Uni et à quel point il est facile de cuisiner selon ses envies. Et de ce fait, le nouveau lieu tendance du moment à Vilnius n’est autre que le rayon alimentation du Mark&Spencer. Si les Lituaniens sont devenus amateurs de thé noir en vrac et de sauces diverses et variées, c’est surtout grâce à ceux qui ont passé du temps au Royaume-Uni et se sont ainsi faits les porte-parole de cette tendance, que ce soit en bloguant ou non.

D'en haut à gauche à droite en bas :

AtvirasgalasLe début de la fin »), Un blog collectif évoquant plusieurs sujets concernant les femmes, la discrimination, la politique etc.

DrugelisdangujePapillon dans le ciel »), création littéraire d'une autre émigrée lituanienne au Royaume-Uni

Jogosmityba, « cuisine yoga » en Lituanie

Tastyart - « un blog très mignon et de haute qualité sur la cuisine » selon Dovile Ileviciute

Wonderland - Le blog de cafebabel.com basé à Vilnius

Toutes les photos avec la courtoisie de Dovila Ileviciute/Vidéo : solidaruslondonas/via Youtube