Bête

Article publié le 29 novembre 2006
Article publié le 29 novembre 2006

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

La campagne électorale américaine battait son plein, et volait bien bas : les libertins Démocrates renvoyaient aux dévots Républicains leurs propres frasques sexuelles, des accusations de bestiality pleuvaient sur Washington. Une bestialité qui, loin de souligner le caractère sauvage des joutes électorales, fait allusion en version originale, à des pratiques sexuelles impliquant des hommes et des animaux. Soit l’équivalent en français, en italien ou en en espagnol de notre zoophilie. Et une collègue irlandaise de glisser, troublée : « en français, comment alors appelle-t-on les gens qui aiment les zoos ? ».