Berlinale 2014 : CLAP FINAL

Article publié le 13 mars 2014
Article publié le 13 mars 2014

Quatre journalistes, un photographe, 58 films, 21 langues, 5 heures sur le tapis rouge et 5800 minutes de film en onze jours. Voici le bilan de la présence de Cafébabel au 64e Festival international du film de Berlin. Là-bas, nous sommes devenus rapidement accro. Accro au café, à l'excitation, aux interviews, et accro aux films bien sûr. Rétrospective sur l'organisation

Quand arrive l'accréditation ? Quelles sont les préférences cinématographiques de chacun ? Qu'est-ce que c'était déjà l'European Shooting Stars ? La rédaction berlinoise de Cafébabel était en ébullition déjà trois semaines avant le début officiel de la Berlinale, le 6 février. Il y avait plus de 400 films répartis en dix sections cette année au Festival international du film de Berlin et tellement de choses à découvrir. Néanmoins, il ne nous a fallu qu'une réunion de rédaction en amont et deux sur place. Le reste a été organisé via facebook, dropbox, skype et emails.

5804 ­mi­nuTES DE FILM = 58 filmS ?

Les points forts de chacun ont été rapidement définis : Christina adore l'Amérique latine, Daniel se penche volontiers sur les problèmes socio-politiques, Lilian est amoureuse de l'Asie et Sébastien suit l'évolution du cinéma dans son pays d'origine. Jean-Paul avait, en tant que photographe, carte blanche. Seul impératif : une photo de George Clooney, of course. Nous avons vu 58 des plus de 400 films que comptait le programme de la Berlinale, dans neuf lieux différents de la ville, soit environ 5804 minutes de film. Le jingle psychédélique de la Berlinale nous est resté rapidement constamment en tête et le café est vite devenu notre boisson préférée. Alors que Daniel et Sébastien sont restés abstinents et que Jean-Paul en a consommé somme tout assez peu, Christina et Lilian ont bu assez de café pour tous. Après 342 litres de café (tel était l'impression du moins...) on a arrêté de compter.

Le jingle de la Berlinale 2014, véritable addictif - vidéo de BerlinMitteBoy1307​

La Berlinale a toujours été internationale, mais cette année elle a explosé tous les records. La plupart des 58 films que l'équipe de Cafébabel Berlin a regardé ne se déroulaient pas en Allemagne mais en Corée, au Japon, en Chine, à Taïwan, à Hong Kong, au Vietnam, en Inde, en Birmanie, en Angleterre, aux Etats-Unis, en France, en Belgique, en Suède, en Autriche, au Sud-Soudan, en Somalie, en Argentine, au Mexique, à Israël, au Danemark, au Brésil, en Russie ou encore en Zubrowka, une république fictive. Depuis les salles de cinéma, les journalistes de Cafébabel ont voyagé dans plus de 23 pays étrangers et ont rencontré aussi bien des masseurs chinois aveugles, des garçons d'hôtel habillés en violet et des pirates somaliens, que des sauveteurs brésiliens et Mi­chel Hou­el­l­e­becq.

TOUR DE BABEL À BERLIN ET pri­va­te jokes

Heureusement que la rédaction de Berlin parle plusieurs langues. Pour le reste, les sous-titres sont venus à notre secours. Cette année, les versions originales des films n'étaient pas seulement en français, espagnol, allemand et anglais, mais aussi, en autres, en vietnamien, arabe, suédois, somalien, tchèque, cantonais ou birman. Nos quatres rédacteurs avaient à peine quitté leurs sièges de cinéma qu'ils tapaient déjà leurs critiques, impressions et interviews à l'ordinateur ou arrangeaient les photos de Jean-Paul en galeries d'images légendées. Objectif : un article par jour. Avec au final un total de plus de 30 textes en allemand, en anglais et en français, l'objectif a été triplé. Ce qui peut sembler un travail intellectuel assez dur s'est révélé être la plupart du temps incroyablement excitant et même parfois très drôle. Comme par exemple lorsque Sébastien a été pris pour un serveur lors du buffet des Eu­ro­pean Shoo­ting Stars.

Ou bien quand Lilian s'est retrouvée assise à côté de Anke Engelke pendant la projection de 20 000 Days on Earth (2013) réservée à la presse et que celle-ci l'a tout naturellement tutoyée. Jean-Paul, lui, ne pouvait que rire en voyant tous les objets que les fans de George Clooney faisaient signer à leur idole sur le tapis rouge, y compris une boîte en carton de forme allongée au contenu mystérieux. Sébastien a aussi souri quand l'actrice montante allemande Maria Dra­gus lui a dit de manière sympathique « En français s'il vous plaît ! » pour lui signifier qu'elle voulait faire l'interview en français. Notre marathon cinématographique s'est terminé le dernier jour de la Berlinale, le 16 février. Les Ours ont été attribués et la rédaction de Berlin s'est réjoui de la victoire de Diao Yinan et de Wes Anderson. On a entendu pour la dernière fois le jingle de la Berlinale et on a été content de regarder un bon film, tout simplement. Mais après tout, il y en avait des centaines à la Berlinale. Rendez-vous l'année prochaine !

CA­Fébabel ber­lin À LA ber­li­na­le

La rédaction de Cafébabel Berlin adore les films ! Découvrez nos articles quotidiens directement sur le magazine ou sur Ber­lin.​Babel.​Blog et @Ca­fe­ba­bel­Ber­lin. Des critiques passionnantes de films, des interviews de stars et des photos en direct du festival vous y attendent.