Berlin : La place du Bundestag transformée en cimetière de migrants

Article publié le 23 juin 2015
Article publié le 23 juin 2015

Ils l'avaient annoncé – et ils l'ont fait. Le « Centre pour la Beauté Politique », collectif artistique subversif, avait convoqué hier 5 000 personnes pour transformer le quartier gouvernemental de Berlin en un gigantesque cimetière symbolique pour les migrants morts en Méditerrannée. Photos de la place du Bundestag, le Parlement allemand.

« Les morts arrivent », une action artistique du « Centre pour la Beauté politique » s'est terminée dimanche par une « Marche des déterminés ».

Plus de 5 000 déterminés se sont rassemblés symboliquement au coeur de l'Europe et devant les yeux des « meurtriers bureaucrates » pour enterrer dignement les réfugiés morts en Méditerrannée.

Comme il était interdit d'apporter des outils, les manifestants ont utilisé des cuillères, des bouteilles, des skateboards ou leurs mains pour creuser des tombes.

   Le photographe Oliver Feldhaus publie sur Facebook : « Avec cette "arme" les autorités ont sans doute été sapées »

 

Malgré le déploiement de la police, les manifestants ont réussi à détruire la clôture qui  bloquait l'entrée de la place du Bundestag.

Il y avait tout d'abord 200 policiers sur place. Plus tard, 200 autres les ont rejoint.

Le groupement artistique avait annoncé qu'il voulait enterrer de vrais corps devant la Chancellerie. Mais la police l'a interdit.

     « La simple idée qu'il pourrait s'agir de dérober des corps, a soulevé plus d'émotions que les milliers de morts existants aux frontières de l'UE », déclare Anita sur Twitter.

Quelques manifestants ont été arrêtés, mais dans l'ensemble, l'action s'est déroulée de manière pacifique.

Dimanche soir, la place du Bundestag ressemblait à un champ de tombes. Plus de 100 trous ont été creusés.