@

Article publié le 14 mars 2007
Article publié le 14 mars 2007

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Un petit rond s’enroule délicatement autour d’un a bien galbé, tout comme un chevalier qui voudrait le protéger des autres signes. Pas de doute : @ est le symbole le plus élégant de notre clavier. Et le plus brillant : depuis 1971, date à laquelle Ray Tomlinson, programmeur américain et inventeur de l’email, se mit à l’utiliser pour désigner les adresses email, @ est devenu le symbole d’Internet – et donc aussi du futur.

Pourtant @ n’est pas tout jeune, il est même âgé de quatre cents ans.

Au 16ème siècle, les marchands espagnols attribuèrent le nom d’ ‘arroba’ à une unité de mesure qui correspond environ à dix kilogrammes aujourd’hui. Le mot vient de l’arabe ‘Ar-roub’ qui signifie « le quart ». Aujourd’hui encore @ se dit ‘Arroba’ ou ‘Arrobase’ en Espagne et en France.

Les commerçants anglais utilisaient aussi @ pour leurs affaires. Lorsqu’ils vendaient ‘4 apples @ 20 cent’[4 pommes pour 20 cents], le signe @ remplaçait le mot ‘at’ qui signifie « à » ou « chez » en anglais. Une raison pour laquelle les Britanniques parlent de symbole ‘at’.

Dans les autres langues, on baptise affectueusement @ de surnoms animaliers. Les Polonais l’appellent ‘mapa’, c’est à dire singe ; les Hollandais le qualifient de queue de singe [‘apenstaartje’] tandis que les Allemands parlent de singe-araignée [‘Klammeraffen’]

Et dans le reste de l’Europe ? Les Finnois utilisent des queues de chat dans leurs mails [‘kissanhäntä’], les Suédois des trompes [‘snabela’], les Italiens des escargots [‘chiocciola’], les Hongrois des vers [‘kukac’]... etc.

Il n’y a guère qu’en hébreu que @ devient un strudel, le petit rond étant la pâte et le a la garniture à l’intérieur. Bon appétit !

La semaine prochaine dans Tour de Babel : comment traduire un très long titre de film ?