Barcelone : des livres à l’eau de rose

Article publié le 23 avril 2013
Article publié le 23 avril 2013
Messieurs, ne vous y trompez pas, aujourd’hui c’est le jour où les femmes se parent de roses. Mais aussi, celui où elles s'arment de livres. En Catalogne, on espère d’ailleurs en vendre 1,5 millions aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que le 23 avril marque depuis toujours la fête de Sant Jordi et depuis 1995, la journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

En plus des centaines de touristes et des acteurs qui traversent quotidiennement les rues de Barcelone créant une atmosphère exceptionnelle, le passage de La Rambla accueille aujourd'hui des milliers de livres et de roses. Dans d'autres parties du monde, auront lieu diverses conférences, ateliers ou autres événements. La raison de cette grande agitation remonte à 1930, quand la Journée du livre de Barcelone a été instaurée. La date choisie était alors le 23 avril et coïncide avec la fête de Sant Jordi, symbole de l’identité catalane. L’offrande de la rose est donc désormais suivie par la diffusion de livre.

La noble tradition ne pouvait pas échapper à l'Unesco qui à la fin du XXe siècle déclare le 23 avril Journée mondiale du livre. Au delà des coutumes, une autre raison émaille ce choix de calendrier. Le 23 avril est une des dates les plus importantes de la littérature mondiale. C’est effectivement le jour de la mort (selon le calendrier grégorien) de Miguel de Cervantes et de William Shakespeare. Deux événements suffisamment importants pour propager le bien-fondé d’une énième célébration de la littérature à travers le monde.

Photo: courtoisie de Hello Stanley/flickr