Au tour de la PAC...

Article publié le 4 juillet 2009
Publié par la communauté
Article publié le 4 juillet 2009
Que savez-vous de ce que vous mangez ? Cette question peut paraître surprenante, mais il est aujourd’hui difficile d’y répondre. Face à une population grandissante, l’agriculture contemporaine se spécialise et s’intensifie à outrance, oubliant parfois des nécessités culturelles, sociales et environnementales.
En ce début de 21ème siècle, face aux crises en cours et à venir, la société s’interroge sur les directions qu’elle doit prendre: comment répondre à des enjeux mondiaux tout en tenant compte de la diversité des hommes ?

La PAC ne fait pas l’unanimité en Europe

L’Europe, construction communautaire de l’après-guerre et élan de solidarité entre pays a plus que jamais un rôle décisif à jouer dans cette discussion. En réservant une politique spécifique à son agriculture depuis plus de 40 ans avec la Politique Agricole Commune (PAC), l’Union Européenne place les questions agricoles au centre de ses débats et montre à quel point elles sont incontournables pour l’équilibre des pays.

Quotas laitiers, subventions, pollutions… l’agriculture européenne fait souvent la une de l’actualité. Si la PAC a permis au lendemain de la seconde guerre mondiale d’assurer la sécurité alimentaire de la population européenne, elle a au passage entraîné de nombreux dégâts : répartition inégale des soutiens entre agriculteurs et territoires, appauvrissement du tissu rural, atteintes à l’environnement et concurrence déloyale vis-à-vis des pays du Sud… Beaucoup de désaccords persistent entre les pays membres ce qui conduit à se demander si une politique agricole commune à 27 pays est en mesure de répondre à des enjeux décisifs à l’échelle mondiale, en même temps qu’aux besoins spécifiques des populations.

Notre projet : l’avis des agriculteurs européens

C’est dans ce climat que s’inscrit notre projet. Nous sommes deux étudiantes agronomes à l’ENSAT (Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse) et nous réalisons peu à peu la complexité des enjeux agricoles et des politiques qui en découlent. Nous savons à quel point il s’agit de questions cruciales et déterminantes pour l’avenir de l’Europe et du monde et c’est pourquoi nous avons décidé d’essayer, à notre échelle, de mieux y réfléchir, d’analyser la PAC d’aujourd’hui et d’étudier ses perspectives d’avenir : 2013 est la prochaine échéance de réforme de la PAC, où l’existence même de cette politique est remise en question. Pour y parvenir, notre idée est de dépasser le point de vue français et de voir différentes applications de la PAC dans différents pays membres de l’Union. Nous voulons tout d’abord voir si les ambitions de cette politique se retrouvent réellement sur le terrain et comment elles sont perçues par les agriculteurs selon le contexte du pays. Il est important pour nous de voir si une Politique Agricole Commune en Europe a un sens, et la question suivante mérite à nos yeux des réponses : la PAC est-elle légitime et quelle direction voulons-nous qu’elle prenne pour les années à venir ?

Au cours de notre projet, nous espérons répondre à cette question grâce aux entretiens que nous effectuerons avec les principaux acteurs de l’agriculture : les agriculteurs. Comprendre leur vision d’hommes de terrain nous apparait primordial pour construire la nouvelle PAC de demain. Pour cela, nous avons décidé de faire des enquêtes en Pologne, en Angleterre et en Espagne en plus de la France. Ces quatre pays interviennent de façon différente dans la construction de l’Union européenne. Ils montrent bien la diversité européenne qu’ils soient récemment entrés ou pays fondateurs, qu’ils bénéficient de beaucoup d’aides de l’Europe ou non... et sont un échantillon de la diversité agricole en Europe : différents types de production ou modes de culture, différentes formes d’exploitations, ou diverses contributions de l’agriculture à la richesse du pays.

La PAC, une politique qui concerne tous les citoyens européens

Nous travaillerons avec l’aide de Babel Strasbourg, un journal participatif sur Internet. L’objectif de cette association est de traiter l’information du point de vue européen et de rendre l’Europe plus concrète, plus réelle, plus accessible pour tous les citoyens. C’est par l’intermédiaire du blog de Babel Strasbourg, « Le Clandestin européen », que nous publierons des articles relatifs à notre projet. Si les questions de politique agricole sont souvent au cœur de polémiques parfois même violentes, la PAC reste une politique trop souvent méconnue et obscure pour les citoyens européens. Elle est pourtant une politique communautaire qui nous concerne tous et dont dépendent, entre autres, notre sécurité alimentaire, notre santé et l’état de notre environnement. En tant qu’européens, nous participons également tous au budget de la PAC, que nous soyons producteur ou consommateur. À travers ce projet, nous espérons ainsi susciter un intérêt pour l’agriculture européenne chez un maximum de citoyen européen pour que chacun prenne part au débat.