Au menu du dîner: des postes à pourvoir à la tête de l’UE

Article publié le 19 novembre 2009
Article publié le 19 novembre 2009
Tony Blair ? David Miliband ? Herman van Rompuy ou PeterBalkenende ? Qui prendra le poste de président du Conseil européen ? Nous arrivons au bout d'un long, épique et plutôt anti-démocratique feuilleton : dénouement prévu le 19 novembre.

Le premier ministre suédois a convoqué un sommet européen informel, le 19 novembre, pour élire les candidats aux deux postes à responsabilités désormais à pourvoir : président du Conseil européen et haut-représentant de l'Union pour les affaires étrangères. « Quelqu’un d’autre pourrait être désigné au cours d’un dîner prolongé au Conseil européen », a-t-il annoncé, en suggérant que les candidats pressentis par les médias européens ne sont pas les seuls considérés pour les postes. On imagine un groupe d’hommes d’Etat dégustant un bon repas tout en lançant le nom des candidats qu’ils soutiennent. Pas exactement l’exemple d’une démocratie en action, mais sans doute la suite logique de la ratification du traité de Lisbonne. Après tout, pourquoi brusquement changer nos habitudes et empêcher les faiseurs de rois d’organiser un dîner avant d’annoncer leur décision ?

Le blog de cafebabel.com à Bruxelles suit l'actualité et donnera les infos en direct du dîner !