Arrivée à Jérusalem - Franck Saurel (ùmido)

Article publié le 16 août 2007
Publié par la communauté
Article publié le 16 août 2007
Chers amis, Me voici arrivé dans cet étrange endroit, une arrivée tardive ou très tôt (4h00) dans la nuit, à l'heure où tout est calme et les chats rôdent dans les poubelles laissées dans les rues étroites et pavées. C'est un sentiment étrange d'être dans le centre des religions monothéistes où chaque rue, vestige et lieu de prières est convoité par les uns, revendiqué par les autres...

Tout est histoires ou légendes. Je bois mon premier turkish coffee, un double (j'adore le café). Je dis "shalom" au serveur et il me dit "bonjour" en souriant...Une discussion s'enchaîne sur nos pays, le café; le soleil se lève et je flâne face à la tour de David, à la porte de Jaffa. Un jeune homme âgé de 18 ans s'approche, jeans buggy, il est à la plage, le calecon qui dépasse, lunettes de soleil Armani sur la tête, portable à l'oreille, tee shirt, baskets...à la seule différence qu'il avait un M-16 en bandoulière...Il était vraiment très jeune. Il est près de 15h et l'inquiétude de cette vision s'est largement atténuée car elle s'est banalisée au fur et à mesure de la journée. Paix et violence. J'ai entendu le muezzine appeler à la prière du Alla hua akbar, loué soit Dieu le grand et miséricordieux, avec le carillon des messes chrétiennes et les écoles talmudiques qui se remplissent de fidèles pressés. Les échoppes pour touristes vendent des croix, des chandeliers et des mains de Fatima sur la même table où les voiles sont exposés à côte des kippas..symbolique. Cette nuit courte et cette chaleur m'épuisent, j'écris ce mail pour tous ceux qui s'inquiètent pour moi.

Je vous écrirai bientôt, je vous embrasse

Franck Saurel (ùmido)