Apéro : avec quoi l'Europe se met en bouche ?

Article publié le 27 février 2015
Article publié le 27 février 2015

Que mangent les Polonais, les Français ou les Allemands à l’heure de l’apéro ? Petit voyage en Europe pour découvrir ce qui est mis en bouche. 

Lorneta z meduzą - Pologne

La traduction littérale de cet en-cas polonais est « jumelles avec des méduses ». Le visqueux animal fait référence à un petit cône de gélatine et de poulet, tandis que les jumelles sont les deux verres de vodka que la tradition joint à cet alléchant apéritif. La lorneta z meduzą rappelle aux jeunes Polonais l’époque communiste de leurs grands-parents, lors de laquelle cet en-cas économique et facile à préparer ouvrait l’appétit.

Pâté en croûte - France

Cette spécialité française est apparue au Moyen-âge. À cette époque, il s’agissait d’un apéritif seigneurial légèrement différent de ce que l’on connaît aujourd’hui : la croûte qui recouvrait le pâté n’était pas comestible et ne servait qu’à conserver l’intérieur du met en bon état. Dorénavant, c’est une pâte feuilletée ou une pâte brisée fourrée au pâté ou à la viande. Pour l’anecdote, sachez qu’il existe un concours mondial de ce snack, dont le champion 2014 est le chef japonais Hideyuki Kawamura.

Taralli - Italie

Les taralli constituent l’apéritif italien par excellence. Cette petite gimblette est traditionnelle du sud de l’Italie et constitue une variante du pain. Vous pouvez y ajouter toutes sortes d’épices et d’autres aliments comme de l’oignon déshydraté, de la cayena, du romarin, du thym et tout ce qui rendra cet en-cas plus attrayant. Dans la région des Pouilles, une alternative plus douce est également préparée avec du vin, le citron, du raisin ou autre, selon les envies du consommateur.

Crumpet - Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, cet en-cas est généralement présent dans les rayons de supermarché, où lors d'apéritif entre amis. C’est une petite pâtisserie constituée de farine et de levure qui peut être accompagnée de sucré comme de salé. Sa préparation est similaire à celle d’un pancake ou d’une crêpe. Vous n’aurez donc aucune excuse pour ne pas goûter ce gâteau dans le plus pur style « british ».

Cortezas de cerdo - Espagne

Les couennes de porc représentent l’un des apéritifs les plus emblématiques d’Espagne, mais est aussi une collation salée peu délicate. Comme son nom l’indique, cet en-cas est constitué de peau de porc frite dans l’huile et à haute température. L’industrie alimentaire a vu dans cet en-cas une opportunité alléchante, et le propose désormais dans des sachets préfabriqués, disponibles dans n’importe quelle épicerie ou supermarché. Cependant, la véritable recette, sans colorants ni conservateurs, est utilisée dans certains bars et ravit les palais espagnols.

Erdnussflips - Allemagne

Les Allemands ne possèdent pas de coutume particulière en matière d’apéritif. Ils peuvent néanmoins compter sur – essayez de le prononcer – les « Erdnussflips ». Il s’agit de petits flocons de farine de maïs, au goût de cacahuète. Ils se consomment habituellement pendant le « Feierabendbier », soit autour de bières bien méritées, après le travail. Si cet en-cas semble appétissant et sain, il est en vérité hautement calorique, une estimation qui perd souvent de son importance après la troisième ou quatrième bière  – quand on ne l'a pas déjà complètement oubliée.