Anciens Erasmus, exprimez-vous !

Article publié le 8 octobre 2007
Publié par la communauté
Article publié le 8 octobre 2007
Heureux, épuisé, un peu ivre, fanfaron, dragueur (le soir) et étudiant (mi-endormi) pendant la journée. Tout le mode parle des Erasmus pendant leur séjour, mais personne de quand ils rentrent. Bien sûr presque tout le monde, au début fait une déprime au retour de ses aventures au-delà des Alpes ou de la Manche.
Mais après, comme vous me l'expliquiez dans vos commentaires, en réalité, vous vous reprenez. Souvent, en recherchant des nouvelles stimulations. En repartant (physiquement ou même juste moralement) toujours.

Bref, pour la première semaine de novembre, celle de la rentrée, la vraie – quand même plus a Cetara (où dimanche dernier la petite plage était pleine de baigneurs) il n’y aura plus les parfums de l’été – je suis en train de préparer un article sur le sujet  « Les chemins de l’Erasmus sont infinis ».

Il s’agira d’une fotogallery avec 4 ou 5 histoires , les plus amusantes de celles que vous allez m’envoyer. Ecrites exprès pour les 400.000 visiteurs mensuels de café babel. Tu veux participer ?Vas-y !

Caractéristiques : avoir été au mois un semestre en Erasmus, couver un brin de sain exhibitionnisme.

Les photos à envoyer : une photo cool de toi en erasmus et une de toi-même maintenant, même si elle n’est pas très cool, de toute façon on le sait bien qu’on était mieux avant ! Si par hasard, tu ne les a pas tout de suite, passe directement à l’étape suivante mais n’espère pas d’échapper à la loi de l’image, ok ?

Le texte à envoyer : ton histoire racontée avec tout le romantisme que tu veux (allez-y vous allez me faire pleurer !) mais en précisant lieux, dates, prénoms de façon à me donner l’air d’un journaliste de métier ! Et cherchant de me raconter un peu  qu’est ce que tu portes avec toi de cette expérience, si tu es (encore) fiancé/marié avec quelqu’un/une rencontré/e là-bas. Si, au contraire, tu n’as pas reussi à partir de nouveau. Si  tu rêves de le faire. Si tu travailles dans un secteur particulièrement Erasmus -compatible ou pas.

A qui l’envoyer : à ma boîte mél : farano[at]cafebabel.com

Quand : le plus tôt possible. Si tu connais des personnes intéressées, fais-moi signe !

Photo de la plage de Cetara, dans la côte amalfitaine par Antolo/Flickr. Traduction de Filomena De Riso.