Agenda du 2 au 8 février

Article publié le 29 janvier 2009
Article publié le 29 janvier 2009
Rentrée oblige, conférences et expositions reprennent dans la capitale européenne. Lundi, Gilles de Kerchove, coordinateur de la lutte contre le terrorisme de l'Union Européenne, viendra présenter les initiatives européennes face au terrorisme. Mercredi, Mr Bruno Colmant, Président de la Bourse de Bruxelles, répondra aux inquiétudes des consommateurs sur la crise financière actuelle à Molenbeek.
Dimanche, Franz Wuytack revient avec son fils, réalisateur, sur sa vie engagée au Venezuela et en Belgique. Du côté des expositions, la Maison de l'Amérique latine invite à un parcours photographique des années Allende et la centrale électrique dresse un portrait décapant du Belge.

europeetvousLundi dans le cadre du cycle "L'Europe, c'est vous", Gilles de Kerchove, coordinateur de la lutte contre le terrorisme de l'Union Européenne, viendra débattre de la politique de l'Europe face au terrorisme. Alors que la coopération entre les différents Etats membres a ses limites en la matière, Gilles de Kerchove présentera les initiatives d'Europol, d'Eurojust ou du Sitcen (Centre européen d'analyse de la menace) et dressera un état des lieux de la menace terroriste en Europe se dessinera. L'eurocrate analysera ensuite dans quelle mesure l'Europe participe effectivement à la sécurité des ses citoyens.

Conférence: La lutte contre le terrorisme en Europe

Date : lundi 2, 20 h

Lieu : Centre Culturel d'Uccle, rue Rouge, 47, 1180 Uccle

Tarif : 5 euros

Internet : http://www.ccu.be

crisisFaut-il s'inquiéter de la crise bancaire? C'est la question à laquelle devra répondre Mr Bruno Colmant, Président de la Bourse de Bruxelles, Président d'Euronext Bruxelles et Docteur en Economie appliquée, lors d'une conférence rencontre mercredi au Bowlmaster. Si le ton général se veut pédagogique, le public est largement invité à interagir avec le conférencier.

Conférence-rencontre : Faut-il s'inquiéter de la crise bancaire

Date : mercredi 4, 18h30

Lieu : Bowlmaster, rue Van Zande, 45 , 1080 Molenbeek-Saint-Jean

Tarif : entrée libre

allende Jeudi soir, se tiendra le vernissage de l'exposition Salvador Allende 1908-2008, 100 ans d'images à la maison de l'Amérique latine de Bruxelles. Une multitude d'archives photographiques propose de revisiter la vie de l'homme, président du Chili du 3 novembre 1970 au 11 septembre 1973, date à laquelle le gouvernement est renversé par un coup d'Etat de l'armée sous le commandement du général Augusto Pinochet. Plus de trente ans après sa mort, le souvenir de Salvador Allende reste vif pour les Chiliens et dans le monde entier, en témoigne l'utilisation de son visage comme symbole politique. Au-delà du mythe du héros érigé par la gauche, l'exposition propose surtout de revenir sur le parcours du premier président socialiste chilien élu démocratiquement à travers quelques grands événements de sa vie.

Salvador Allende 1908-2008, 100 ans d'images

Date : du 5 au 19 février Lieu : 27 rue du Collège, 1050 Bruxelles

Internet : www.america-latina.be

cruauteaffiche "La Belgique n'a pas le ton, Bruxelles n'a jamais été et est moins que jamais prête à devenir une ville littéraire" disait Sainte Beuve. L'exposition "Toute cruauté est-elle bonne à dire" prend ainsi fermement le contrepied d'une certaine belgitude afin de ressituer le Belge tel qu'il est, c'est-à-dire comme "un accident". Jacques Charlier, Johan Muyle, Emilio Lopez-Menchero, Walter Swennen, Chéri Samba, Christian Carez, Juan d’Oultremont, André Stas, Jacques Lennep, Marie-France & Patricia Martin, Éric Van Hove… 104 artistes ont répondu à la proposition. Le 5 février, 4 performances seront données pour le vernissage à la Centrale électrique. Surprise, art et humour sont attendus.

Exposition Toute cruauté est-elle bonne à dire

Date : du 5 février au 29 mars

Lieu : centrale électrique, place Sainte Catherine 44, Bruxelles 1000

Internet : www.cruaute.be

Dimanche, le cinéma alternatif de Bruxelles "Nova" propose une projection du documentaire Persona Non Grata suivie d’une rencontre avec Fabio Wuytack, réalisateur, ainsi qu’avec Franz Wuytack, son père, protagoniste du film. Prêtre dans les quartiers populaire de Caracas, engagé dans la guérilla vénézuélienne des années 60, Franz Wuytack, de retour en Belgique, participe à la grève des dockers à Anvers avant de devenir sculpteur. C'est à l'occasion du retour de l'homme au Venezuela, pour une exposition de sculpture, que son fils prend la caméra pour retracer, à reculons, le parcours atypique de cet aventurier solidaire.

Projection-débat Persona Non Grata

Date : dimanche, 18 h

Lieu : cinéma Nova, 3 rue d’Arenbergstraat, 1000 Bruxelles

Tarif : 5 euros, 3,50 tarif réduit

Internet : www.nova-cinema.org