A trop charia, Charlie Hebdo se fait-il Hara-Kiri ?

Article publié le 4 novembre 2011
Article publié le 4 novembre 2011
Mercredi dernier, les locaux du célèbre hebdomadaire satirique français, Charlie Hebdo, ont été incendiés à coups de cocktails Molotov. Son site Internet a été piraté. Hier, sa page Facebook était inondée de commentaires assassins. Bref, il ne reste plus rien si ce n’est un blog. La raison ?
Une couverture sur Mahomet et le nom du journal rebaptisé, « Charia Hebdo », en référence à la victoire des islamistes modérés d'Ennahda aux dernières élections tunisiennes. Si ce n’est pas la première fois qu’un journal fait l’objet d’un attentat en France, la nouvelle peut inquiéter. De son côté, le journal danois, Jyllands-Posten, qui avait publié le 30 septembre 2005 12 caricatures de Mahomet, a décidé de ne pas reprendre la Une de Charlie Hebdoen expliquant : « Jyllands-Posten vit depuis cinq ou six ans dans une sorte d'état de siège. Nous vivons et travaillons dans le cadre d'un important dispositif de sécurité. C'est la raison pour laquelle nous avons pris la décision de ne pas reproduire la caricature française. » Mais laissons notre caricaturiste analyser la situation.

Chaque semaine, le caricaturisteKristof, diplômé de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Bourges, se propose de poser son regard critique sur l'actualité européenne en quelques coups de crayons.

Dessins @Kristof