A la recherche d'une communauté à TEDx Tirana

Article publié le 27 août 2016
Article publié le 27 août 2016

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Imagine que tu te trouves dans un lieu où fleurissent en permanence de nouvelles idées, où l'on te demande simplement d'avoir de l'inspiration et une façon de penser hors des sentiers battus.

Imagine que tu te trouves dans un lieu où fleurissent en permanence de nouvelles idées, pourvu que tu aies de l'inspiration et saches penser « hors des cases ». Imagine aussi que dans ce lieu, tu peux trouver un peu de biologie, d'architecture, de photographie, de musique, d'archéologie... et tous les autres domaines possible. Finalement, imagine que, dans ce même endroit, tu peux aussi faire des rencontres sociales et professionnelles, te faire de nouveaux amis...

Certains d'entre vous doivent penser que ce lieu est une utopie et qu'il n'existe pas. Toutefois, laisse-moi t'apprendre, cher lecteur, que ce lieu est réel. Et qu'il a même un nom : TEDx.

TED, une organisation à but non lucratif créée en 1984, se présente comme un événement qui réunit des conférenciers provenant de différents univers comme la technologie (Technology), le spectacle (Entertainment) ou la conception (Design), avec pour objectif de diffuser leurs idées. Aujourd'hui, des événements TEDx sont organisés localement dans la plupart des pays du monde, formant un réseau mondial. Chaque événement TEDx est généralement ciblé sur un thème, qui est le sujet des interventions. C'est cette façon d'inspirer le débat qui rend les événements TEDx véritablement originaux. Certains même les considèrent comme des microcosmes particuliers où l'on découvre des gens à la recherche de nouvelles idées et ouverts aux rencontres.

TEDxTirana – Dorina Pllumbi et Alba Caja

L'Albanie est elle aussi inscrit dans la liste des pays hôtes de TEDx depuis maintenant trois ans. Le dernier événement en date s'est tenu le 28 mai à Tirana. Maintenant que le concept de TEDx a été présenté, on peut se demander quel sujet y a été abordé. Permets-moi te dire que la singularité de ce thème consistait à tenter de comprendre l'importance de la communauté pour nous.

Sous l'influence du phénomène de mondialisation, notre identité collective est refoulée par notre propre personne. Coincés entre la technologie et la routine quotidienne, nous avons tendance à oublier le sentiment de communauté. Finalement, l'impossibilité d'identifier chez notre voisin, notre pays ou même avec différents groupes de personnes ce que nous avons de commun brouille les caractéristiques de notre identité. Parfois, nous avons besoin de quelqu'un pour nous rappeler que nous pouvons partager des choses avec d'autres lieux, personnes et cultures.

TEDxTirana – Kim Mehmeti

TEDx Tirana prend cette année cette responsabilité : quatre archéologues, quatre architectes, un politicien, un photographe et trois assistants sociaux d'ONG nationales et internationales ont partagé leur perception du « commun ». Dans la première partie de l'intervention, ils étaient cinq orateurs à débattre sur la notion de communauté à travers les lieux et les époques. Dorina Pllumbi et Alba Caja, les programmatrices des interventions citoyennes de la série « Formuler les communautés », ont ouvert la session. Elles ont présenté les initiatives prises en utilisant créativement l'espace urbain pour amener les gens à se rencontrer et échanger. C'est impressionnant la considérable étendue d'opportunités de jeux et loisirs qui peuvent être créés avec si peu d'investissement et de matériel. Le matérialisme a dans ce cas pour utilité d'amener les gens les uns vers les autres plutôt que de les éloigner.

La même approche du commun dans l'espace et le temps a été élaborée d'un point de vue archéologique par Etleva Nallbani, dont le discours fut un appel à protéger notre héritage culturel.

Les restes et objets archéologiques révèlent une importante part de notre identité commune, en la détruisant pour construire des immeubles, nous devenons complice de ce massacre culturel.

Nous ayant abandonné avec quelques éléments de réflexion l'utilisation de notre espace public et patrimoine culturel pour préserver que nous avons en commun, en tant que spectateur à TEDx, je me demandais ce que les présentations de la seconde partie contiendraient. Dans quel autre endroit pourrions nous trouver le commun ?

TEDxTirana – Gjergj Bojaxhi

A la fin, je ne fus pas déçu. Les intervenants de la seconde partie montraient qu'en tant qu'êtres humains, nous avions bien plus en commun qu'un simple partage de l'espace public ou d'une culture : nous voulons tous qu nos institutions politiques nous soient compréhensibles, nous voulons tous vivre dans de meilleures conditions et avoir une vie décente. Le message transmis par Gjergj Bojaxhi (politicienne Albanaise), Kim Mehmeti (nouvelliste), Soela Zani (photographe), Ilir Hoxholli et Arber Hajdari ou encore Golde Ebding, des activistes d'ONG, furent assez clairs : en tant qu'êtres humains, nous nous devons de partager cette humanités avec les plus pauvres, réfugiés de guerre et tous ceux pour qui la vie n'a pas été que généreuse. Nous voulons tous être modernes, cependant ceci ne signifie pas que l'individualisme doivent régner.

Cette intervention me montra en retour qu'il était possible de réussir en agissant bien, et ce fut vraiment inspirant de voir des initiative sociales comme « Welcome Refugees » pour favoriser l'intégration des réfugiés syriens en Allemagne, entre autres, ou comme « A weekend Spent Differently », où chaque week-end un groupe de volontaires rend visite à différentes familles qui vivent dans des conditions précaires et essaient de les aider en réunissant des fonds. De plus, une large partie du revenu des ventes de tickets TEDx vont aider certaines de ces familles.

TEDxTirana – Golde Ebding

Sans aucun doute, TEDx et autres événements créateurs d'inspiration sont porteurs de valeurs qui touchent des groupes d'âge différent, mais surtout des jeunes. Dorina, l'une des intervenants du tout premier TEDx a dit « Parce qu'il y a des jours à Tirana quand le soleil entre dans le cœur des gens et brille jusque sur leur visage, et celui ci est l'un d'eux ! »

En effet, en écoutant et partageant différentes idées, en échangeant avec les intervenant et les autres participants, on peut devenir l'instigateur de nouveaux projets et nouvelles start-up axés sur l'avenir.

D'où, la prochaine fois que tu entends l'annonce d'un TEDx ou d'une rencontre similaire organisé à proximité, n'hésite pas à participer. Tout ce dont il y a besoin, c'est d'initiative, de volonté et d'ouverture d'esprit aux idées et concepts novateurs.

L'article Finding the Common at TEDx Tirana a d'abord été publié sur Mladiinfo.