99 F

Article publié le 24 octobre 2007
Publié par la communauté
Article publié le 24 octobre 2007
Paris 2001, Oscar est un publicitaire en pleine gloire, dont la vie se partage entre la cocaïne, les filles et l’argent facile. Pourtant, celui-ci va connaître une période de doute suite à une rupture.

Oscar, le personnage imaginé par Frédéric Beigbeder dans son roman 99 F, est interprété par Jean Dujardin tandis que Jan Kounen s’est chargé de la réalisation. L’hyper-médiatique F. Beigbeder n’a d’ailleurs pas pu s’empêcher de faire de brèves apparitions dans le film.

 

Avec un tel casting, une histoire mêlant à la fois l’univers tendance de la publicité, de la drogue, du sexe et de la provoc, le tout sur fond de contre-culture consumérisme, pouvait-on vraiment rater un film ?

Le résultat est mitigé mais certains aspects participent à nous faire passer un bon moment : on apprécie les effets visuels du film auquel le cinéma français nous a peu habitué.

Autre points forts : un scénario plutôt original qui respecte le roman dont il est issu et quelques scènes croustillantes. Par exemple, après la rupture d’Oscar, apprenant que sa copine est enceinte, le scénariste a imaginé la façon de rompre d’hommes de différents pays à qui leur copine leur annoncerait la même nouvelle ; avec un mémorable espagnol demandant « on reste  amigo ? »parmi  les réactions.

Mais on peut tout de même regretter le côté sur-joué de l’arrogance du personnage. Ne subit-on pas assez de gens arrogants dans la vraie vie, faut-il en plus payer pour se les coltiner au cinéma ? De plus, le film semble en retard à une époque où la publicité et la culture de la consommation à outrance sont déjà largement remises en cause par d’autres films et documentaires.

Enfin, quelques images chocs viennent nous rappeler qu’une partie des investissements publicitaires mondiaux permettraient de réduire la faim dans le monde de moitié. Un peu dur à avaler -si on peut dire- quand on a dû ingurgiter la promotion du film à travers des affiches dans toute la capitale…

Plus à voir qu’à ne pas rater, 99 F reste un assez bon film. De là à mériter les 9 € d’une place de cinéma, autant attendre qu’il passe à la TV pour rigoler de voir un film qui se veut anti-pub coupé par une séquence publicitaire…

Guillaume De Pauw