2 millions d’européens participeront aux élections européennes espagnoles

Article publié le 17 octobre 2008
Article publié le 17 octobre 2008
D’après les chiffres du Bureau du recensement en Espagne, presque 2 millions de citoyens communautaires pourront voter aux élections européennes du prochain mois de juin 2009. Ces données prennent toute leur importance si on les compare avec l'ensemble de la population espagnole (environ 44 millions d'habitants). Aux citoyens de la Vieille Europe communautaire, comme le Royaume-Uni (320.
445) et l’Allemagne (170.185), majeurs et résidant en Espagne, il faut maintenant ajouter les plus de 650.000 Roumains qui sont arrivés sur le territoire espagnol au cours de ces dernières années.

Si l'on observe la distribution géographique des citoyens communautaires en droit de voter, la plupart d’entre eux habitent à Madrid (avec 294.669 électeurs potentiels), Alicante (247.372), Barcelone (145.502) et Malaga (127.895). Les deux plus grandes villes d'Espagne (Barcelone et Madrid) sont les lieux de résidence favoris des ressortissants roumains, tandis que les villes levantines aimantent l’immigration britannique et allemande.

Malheureusement, en dépit de la croissante importance de ces élections, la population européenne résidant en Espagne n’est que peu intéressée par les échéances européennes et locales. Les données sont révélatrices: le 31 août 2008, seulement 200.000 personnes des presque 2 millions de communautaires résidant en Espagne se montraient intéressées par ce droit.

Si le droit de vote est un des piliers des démocraties libérales européennes, alors le fait que seulement un dixième de la population communautaire veuille se rendre aux urnes en juin 2009 est préoccupant. Devrait-on faire quelque chose à ce sujet ?

Traduction: Núria Baró