10% d'étudiants Erasmus en 2010 ! C'est possible !

Article publié le 26 janvier 2008
Publié par la communauté
Article publié le 26 janvier 2008
Aujourd'hui Erasmus, le programme le plus symbolique de la construction européenne, ne touche toujours qu'un petit pourcent des étudiants européens. Il est grandement temps de faire bouger les choses comme Erasmus fait bouger les étudiants : 10% d'étudiants Erasmus en 2010 c'est possible, déclare Franck Biancheri, qui avait permis son lancement en 1987.

Tout le monde s'accorde sur le succès d'Erasmus, c'est aujourd'hui le programme le plus symbolique de la construction Européenne. Il est unanimement connu et reconnu d’un bout à l’autre de l’Europe, et pourtant ce programme a failli ne pas voir le jour. En 1987, grâce à une bande d'étudiants européens, autour de Franck Biancheri, fondateur et président d'AEGEE, le programme, qui gisait dans les tirroirs des ministères français, allemand et anglais notamment, pour des raisons de financement, a pû être lancé, obtenant notamment l'aval des chefs d'état, comme Mitterrand, Thatcher et Schmidt.

Mais vingt ans après les portes de l'auberge espagnole restent fermées à la majorité des étudiants européens, le programme aujourd'hui ne touche que 1% d'entre eux et surtout ne s'adresse qu'à la frange d'une population bien spécifique. Il laisse toute une grande majorité des élèves et des étudiants sur le bas-côté de l'Europe et ne remplit donc plus le rôle d'éducateur à l'Europe qui lui incombait au départ.

Or dans une Europe qui se veut de plus en plus intégrée à tous les niveaux, et surtout dans une Europe qui clame son caractère démocratique sur tous les tons, on ne peut laisser de côté plus de 90% de ceux qui seront les citoyens et les électeurs qui feront les choix politiques de l'Europe de demain. Il est de notre responsabilité politique aujourd'hui de donner aux jeunes générations les instruments pour comprendre le fonctionnement de leur Europe de demain et appréhender les défis et les enjeux qu'ils auront à défendre dans le monde.

Il est donc temps d'apporter à Erasmus une nouvelle conception et une dimension révolutionnaire, pour faire face aux nouveaux défis de l'Europe. C'est ce que propose l'initiative lancée par Newropeans: 10% d'étudiants Erasmus en 2010, c'est possible ! qui s'adresse à tous les jeunes européens, et pas seulement aux étudiants Erasmus.

Dans son programme en matière d'éducation qui sera présenté pour les prochaines élections européennes de 2009, Newropeans propose que chaque état membre, sous le contrôle et l'évaluation du Parlement européen, soit tenu à compter de 2010 de faire bénéficier au moins 10% des jeunes générations des programmes d'échange, de découverte, de rencontre d'autres européens.

La proposition Newropeans se développe autour de deux outils-clés: le programme futurs Eurocitoyens par l'éducation (un Erasmus 2010 si vous voulez) et celui de la formation des cadres européens.

Car les objectifs sont clairs, une Europe démocratique ne peut faire l'économie d'une dimension éducative qui s'adresse à toutes les jeunes générations, et voir même les autres. Une Europe politique ne peut faire l'économie de former ses futurs cadres et ses leaders.

Donnons-nous les moyens pour faire avancer cette Europe qui sera la notre demain... Rejoignez la cause: Let's have 10% of Erasmus students by 2010 sur Facebook et visionnez la vidéo de Franck Biancheri.

Willy Bauer

Linz - Austria

Pour en savoir plus:

ERASMUS: Le programme Erasmus fête ses vingt ans FACEBOOK: Let's have 10% of Erasmus students by 2010 sur Facebook ! FRANCK BIANCHERI - la vidéo NEWROPEANS: Proposition de Newropeans en matière d'éducation

Contacts:

David Carayol - Coordinateur du réseau étudiants Newropeans dcarayol@newropeans.eu ou dcarayol@yahoo.frwww.newropeans.eu